La RATP rêve de faire un tour en banlieue

©2006 20 minutes

— 

Le groupe public RATP a annoncé vendredi un nouveau bond de son bénéfice net en 2005, plus que doublé (+140,5%) à 55,8 millions d'euros contre 23,2 M EUR en 2004, au terme d'une année record de fréquentation, et compte en 2006 maintenir ce "niveau élevé" de résultat.
Le groupe public RATP a annoncé vendredi un nouveau bond de son bénéfice net en 2005, plus que doublé (+140,5%) à 55,8 millions d'euros contre 23,2 M EUR en 2004, au terme d'une année record de fréquentation, et compte en 2006 maintenir ce "niveau élevé" de résultat. — Joël Saget AFP/Archives

Orbitale se change en « métrophérique ». Pierre Mongin, nouveau président de la RATP, a présenté vendredi un projet de métro souterrain, en rocade autour de Paris. 20 Minutes a pu s'en procurer le tracé, que nous publions en exclusivité (carte ci-contre). De nouvelles options sont envisagées par rapport à Orbitale, comme le contournement du bois de Vincennes. Reste à savoir si ce projet a plus de chances d'aboutir que son ancêtre, qui traînait dans les cartons de la RATP depuis vingt ans. Le schéma directeur d'Ile-de-France, qui va déterminer les aménagements pour les quinze ans à venir, doit être achevé début 2007. « C'est le moment de faire avancer les bonnes idées », souligne Pierre Mongin. Les élus de la région, qui sont décisionnaires, y semblent favorables. Mais s'interrogent sur son financement, et sur la position de l'Etat. « Nous ne souhaitons pas non plus qu'il s'oppose à d'autres projets, tel le tramway T1 », prévient Jean-Jacques Karman, vice-président (PCF) du conseil général de Seine-Saint-Denis. En attendant, ils pourront se pencher sur un autre chantier : lui trouver un nouveau nom. Parce que « métrophérique », franchement...

Mickaël Bosredon

Le ministre des Transports a indiqué hier qu'il allait donner son feu vert à l'enfouissement de la RN 13 à Neuilly-sur-Seine. Coût prévisionnel : 750 millions d'euros.