Beaugrenelle, refuge pour flore

Oihana Gabriel

— 

Des graines et graminées plantées sur les toits devraient attirer les oiseaux.
Des graines et graminées plantées sur les toits devraient attirer les oiseaux. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Insectes et oiseaux bienvenus. La pancarte ne trône pas au-dessus du futur centre commercial Beaugrenelle (15e), mais l'invitation a pris la forme de 7 000 m2 de prairie. Le toit végétalisé, le premier installé sur un centre commercial à Paris, n'a pas vraiment des allures de forêt, mais plutôt de «steppe d'Asie centrale», s'est amusée Anne Hidalgo (PS), première adjointe à la Mairie de Paris. «Notre biodiversité peut se déployer partout, y compris dans des lieux insolites comme les toits de commerces », a argumenté la candidate aux élections municipales.

Nichoirs, ruches et graminées


Dix ruches qui pourront produire jusqu'à 500 kg de miel chaque année, des nichoirs pour aider les oiseaux de proximité, rouges-gorges, moineaux, mésanges à s'abriter et se reproduire, des milliers de graminées qui attireront des insectes… Les riverains des tours voisines pourront admirer depuis leur fenêtre cette petite prairie en hauteur. «On n'est pas dans un jardin à la française ou dans un décor aseptisé, mais dans un jardin favorable aux espèces parisiennes comme le faucon pèlerin, qui a disparu de Paris depuis 1812», résume Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux. «L'avenir, c'est le local, reprend ce défenseur de la biodiversité. Cette prairie peut paraître gadget, mais ce projet représente le plus grand toit végétalisé parisien et sert d'exemple.»  Mais ces parcelles du centre commercial, qui doit ouvrir ses portes à l'automne 2013, ne seront pas accessibles au grand public pour des raisons de préservation de la biodiversité de ce «sanctuaire» et des questions de sécurité. Seuls quelques chanceux riverains et des élèves d'écoles alentour auront le droit de grimper pour aménager un jardin potager partagé sur un des îlots.