Dati lance sa campagne de terrain

— 

La maire UMP du 7e, Rachida Dati.
La maire UMP du 7e, Rachida Dati. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Les usagers du centre d'animation des Amandiers, au cœur du 20e arrondissement, ont l'air surpris de la croiser. Rachida Dati déambule, tout sourire, comme si elle venait ici quotidiennement. Pour son premier (discret) déplacement thématique de la campagne des primaires UMP pour les municipales, la maire du très chic 7e arrondissement a choisi mercredi un quartier populaire de l'Est parisien. Car « c'est ici et dans le Nord que l'on reconquiert Paris », explique la candidate à la candidature.

Attendue au tournant


Jusqu'alors silencieuse dans la campagne, Rachida Dati a décidé de passer à des visites de terrain – trois à quatre par semaine en plus des marchés, assure son entourage – alors qu'elle déposera les parrainages nécessaires à sa participation aux primaires mardi. «On ne gagnera Paris que par le terrain, pas par des cafés politiques», assure l'élue qui se sait attendue au tournant sur son ancrage politique dans un quartier bourgeois. « Mais ici, dans le 20e, tout le monde la connaît et elle est populaire », se rassure l'une de ses collaboratrices.

«Ma campagne se fera sur les problématiques qui touchent les Parisiens comme le logement, les transports, l'insécurité, la propreté ou, justement, les activités périscolaires. D'autres parlent du numérique [sa rivale, Nathalie Kosciusko-Morizet, a été secrétaire d'Etat au Numérique].» D'autres déplacements de l'ex-ministre de la Justice sont déjà programmés dans les 11e, 13e, 15e et 19e arrondissements.