Une boutique Gaultier occupée

©2006 20 minutes

— 

Quatre militants anti-fourrure ont occupé hier une boutique de Jean Paul Gaultier à Paris pour dénoncer l'utilisation de fourrure dans ses collections. Ils ont maculé les vitrines de peinture rouge aux cris de « Gaultier assassin, Gaultier boucher ! ». Les militants de Peta, dont Ingrid Newkirk, la présidente de cette fondation américaine de protection des animaux sont entrés dans la boutique située avenue George-V en se faisant passer pour des clients, en début d'après-midi. Appelée par la direction de la boutique de luxe, la police a interpellé les quatre militants qui, toujours aux cris de « Gaultier assassin » ont été emmenés dans deux fourgons, ainsi qu'au moins deux journalistes.