Une manifestation pour réhabiliter les communards

— 

« Ni rue de la Commune, ni station de métro à Paris… », regrette Marc Lagana, historien et membre de l'association Les amis de la Commune de Paris. Comme chaque 18 mars, date anniversaire du début du soulèvement de 1871, depuis des décennies, environ 200 personnes vont manifester à Paris ce lundi à 18 h pour demander que la Commune et les communards soient réhabilités. Au travers des manuels scolaires et d'une commémoration nationale notamment. Si les places de la Commune, bibliothèque Louise-Michel et rue Eugène-Varlin ont fleuri, Marc Lagana estime que « ça avance, mais la Commune n'est pas visible à la mesure de son importance. En 72 jours, beaucoup de choses ont été initiées qui restent pertinentes : la réquisition des logements vacants, la séparation de l'église et de l'Etat… Les communards voulaient l'égalité salariale entre hommes et femmes. Ce n'est pas encore le cas aujourd'hui. » O. G.