Le textile «endigué» dans le 11e

©2006 20 minutes

— 

La lutte contre la « monoactivité textile » dans le 11e arrondissement est en train de payer. Créée pour préempter ou racheter des rez-de-chaussée d'immeubles, afin d'y implanter des activités et des commerces diversifiés, la Semaest (société d'économie mixte d'aménagement de l'Est parisien) sera récompensée aujourd'hui d'un SEM d'or. Un prix décerné « pour son caractère innovant, et son impact positif pour les habitants », dixit un communiqué de la Ville.

Georges Sarre, maire du 11e et président de cette SEM, affirme que son action représente aujourd'hui « 17 millions d'euros d'investissements annuels, sur un total de 20 millions d'euros consacrés à l'action commerciale par la Ville ». « Dans le 11e, 10 300 m2 sont contrôlés par la Semaest, soit 82 locaux commerciaux. La monoactivité du textile n'est pas vaincue, mais endiguée. »