Plan de déplacement : Baupin «rassure» les élus de gauche

©2006 20 minutes

— 

« La fin des fantasmes » sur le plan de déplacement de Paris (PDP), selon Denis Baupin. L'élu Vert, adjoint au maire de Paris aux Transports, affirme avoir « rassuré » les élus parisiens et les maires d'arrondissements de gauche, réunis ce week-end en séminaire à Marcoussis (Essonne). Le PDP, qui doit définir la politique de transport pour les quinze ans à venir, avait créé une polémique ces derniers jours.

Denis Baupin a distribué une note de sept pages qui recadre sa démarche. « Mais je n'ai pas remanié le projet. Je poursuis la politique menée depuis 2001 », insiste-t-il. Il réaffirme que toute nouvelle mesure de restriction de la circulation automobile devra s'accompagner d'un renforcement des transports collectifs. Le transfert du Syndicat des transports d'Ile-de-France de l'Etat à la région devrait l'y aider. Denis Baupin confirme les mesures phares qui figurent dans le PDP : dédier les berges de la Seine aux piétons et aux cyclistes, réduire la circulation dans les bois, réserver une file du périphérique au covoiturage et à la circulation des taxis, véhicules propres, bus et véhicules d'urgence. « Mais on ne la fermerait pas totalement aux autres véhicules », a-t-il précisé hier à 20 Minutes.

Concernant la circulation dans les arrondissements centraux, l'adjoint a confié « qu'il n'était pas question de les fermer, mais de mettre en place des dispositifs, comme l'extension de quartiers piétonniers, pour qu'on n'ait plus à y passer ». Reste à rassurer les élus de la banlieue.

M. B.