«Le manque d'informations est vraiment inadmissible»

— 

Les Franciliens ont connu des galères mardi et ils ne se sont pas privés de les raconter sur 20minutes.fr. A l'image de Fred, qui «a mis 2 h 25 pour faire un trajet de 40 minutes depuis Fontainebleau vers Paris». Sur les routes, les automobilistes ont eu aussi des sueurs froides comme Steeve. «Ce matin, en Essonne, j'ai mis 3 h 15 pour faire moins de 15 km. Camions et voitures étaient bloqués et une dizaine de véhicules étaient abandonnés sur le bord des routes.» Quant à Guillaume, s'il peut «comprendre les retards dus à des problèmes techniques», il estime que «le manque d'information est vraiment inadmissible. Mon train pour Grenoble, est resté à quai pendant 30 minutes avant qu'il y ait une annonce.» Et quand il a demandé des renseignements au chef de gare, ce dernier lui a répondu : «Ma radio ne marche pas.» Olivier, qui a mis neuf heures en Eurostar pour faire Londres-Paris à cause d'une escale technique à Lille, estime pour sa part que «la communication aux passagers s'est améliorée. Du coup, les passagers ne se sont pas énervés.» En revanche, il ne comprend pas pourquoi on a laissé partir son Eurostar de Londres alors que ces conditions climatiques difficiles étaient connues depuis lundi soir. « Propos recueillis par Christine Laemmel