Un trafic de peaux mis à nu

©2006 20 minutes

— 

Ils faisaient des tapis à l'aide de chiens. Une enquête sur un trafic présumé de peaux d'animaux a été bouclée par les gendarmes. Des peaux de loup, chien, chimpanzé et des vêtements confectionnés à partir de celles-ci ont été saisis chez quatre fourreurs, qui n'ont pas été interpellés. Le président de l'Association française et internationale de protection animale va se porter partie civile pour qu'une information judiciaire soit ouverte.