Quinze ans pour mettre en oeuvre 208 mesures de circulation

©2006 20 minutes

— 

Le plan de déplacement de Paris (PDP) est actuellement composé de 208 mesures, qui imaginent les aménagements de voirie pour les quinze années à venir. Parmi elles, on retrouve la fermeture des quatre arrondissements du centre à la circulation de transit, avec une limitation de vitesse à 30 km/h sur toute cette zone. Il est question de fermer les voies sur berge à la circulation. « Reste à définir si on va le faire par tronçon et à quelle échéance », précise Bertrand Delanoë.

Le PDP prévoit aussi de réserver une voie sur le périphérique pour les bus, les taxis et le covoiturage. Sur ce point, le maire de Paris a déclaré lundi être « surtout favorable à une voie dédiée pour aller à l'aéroport », mais la gestion de cette autoroute n'est pas de sa compétence. La Ville souhaite favoriser les déplacements et le stationnement des artisans, un meilleur encadrement des deux-roues motorisés, la mise en double sens des grands boulevards, plus de pistes cyclables et de places de stationnement résidentiel, favoriser le transport fluvial, interdire les véhicules les plus polluants... Denis Baupin, l'adjoint chargé des Transports, promet que « désormais, chaque restriction de circulation sera obligatoirement compensée par des transports en commun ».

16 % de voitures en moins circulent à Paris depuis 2001, selon les chiffres de l'Observatoire des déplacements.