Seine-Saint-Denis Style

Oihana Gabriel

— 

Fahaid Sanober (au c.) a déjà organisé un défilé pour la croisière de la mode.
Fahaid Sanober (au c.) a déjà organisé un défilé pour la croisière de la mode. — thierry mamberti

« J'aime bien l'idée d'ouvrir ce monde inaccessible au grand public», sourit Fahaid Sanober. Le créateur de 19 ans, étoile montante de la mode, a de nouveau répondu présent pour organiser un défilé sur la croisière de la mode. Alors que la Fashion Week du prêt-à-porter de Paris bat son plein, la Seine-Saint-Denis met en valeur ses talents ce samedi, à 14 h 30, avec une croisière de Pantin (Seine-Saint-Denis) à Bastille, avec des invités de choix. A bord, un historien qui reviendra sur le riche passé textile du nord de Paris et trois artistes du département.

Génie de la mode à 19 ans


Dont Fahaid Sanober, qui travaille à La Courneuve et dans le Marais et dévoilera une dizaine de ses robes sur le thème de Bonnie and Clyde au Maroc. «Pour chaque collection, je m'inspire de femmes fortes qui ont marqué l'histoire : Joséphine Baker, Bonnie Parker… Et je suis en pleine réflexion sur Marie-Antoinette, la première ambassadrice de la mode !», précise ce créateur précoce. C'est dans un centre de loisirs de La Courneuve, au pied de la cité des 4000 que Fahaid découvre la couture à 14 ans. Dans ce même lieu, il dessine aujourd'hui les croquis et échange avec les couturières pour imaginer ses robes, entouré de ses meilleures copines, devenues ses assistantes. Pour cette collection, il s'inspire de ses origines marocaines pour élaborer des robes où la broderie sfifa devient traîne dorée. Le créateur a choisi de monter sa maison plutôt que de faire ses armes chez une grande marque : «Je préfère voler de mes propres ailes et exprimer ma vision du vêtement et de la femme. Une femme forte, indépendante… comme ma mère !» A ses côtés, Alice Leblanc- Laroche, designer textile et sérigraphe, expliquera samedi sur le navire comment un motif est créé depuis le croquis jusqu'à la dernière couture. «Cette croisière est un moyen pour faire sortir mon métier de l'ombre», se réjouit Alice. Troisième guest star : Caroline de Tugny, une teinturière-patineuse qui élime, empoussière et vieillit des costumes pour de nombreux films comme Le Pacte des loups.