Immense propriété privée, la dalle des Olympiades

© 20 minutes

— 

ne pouvait compter que sur ses habitants pour financer les travaux de rénovation et revoir les erreurs de conception qui handicapent leurs déplacements quotidiens. Pour éviter sa dégradation programmée, la mairie tente d’y insuffler des fonds publics.