Incident de réglage sur deux machines de l'Institut Curie

— 

L'Institut Curie a déclaré jeudi un incident dans le réglage de deux des machines qu'elle utilise pour les radiothérapies sur son site de Saint-Cloud, près de Paris. Une cinquantaine de patients seraient concernés par ce surdosage présumé, et l'Institut les a contactés pour les voir «dans les meilleurs délais», précise-t-il dans un communiqué. «Il faut relativiser», indique-t-on toutefois à l'Institut Curie, soulignant que ce surdosage présumé devrait être limité puisqu'il concerne la partie imagerie et non traitement de la radiothérapie. La majorité des dossiers devrait ainsi rentrer dans le seuil de «tolérance» de 5 % défini par l'Autorité de sûreté nucléaire, précise-t-on. A titre indicatif, cette marge d'erreur est fixée à 10 % aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, ajoute-t-on. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé dans un communiqué avoir lancé une mission de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) afin d'établir précisément les faits. Cette mission doit rendre ses premières conclusions sous huit jours. Chaque année, plus de 13 000 patients sont pris en charge par l'Institut Curie, qui délivre près de 100 000 séances de radiothérapie incluant de l'imagerie de positionnement.