Debré veut une campagne plus net

Jérôme Comin

— 

Bernard Debré, à Paris le 13 février 2013.
Bernard Debré, à Paris le 13 février 2013. — V. WARTNER / 20 MINUTES

La droite tisse sa Toile pour les municipales. A l'initiative du député UMP parisien Bernard Debré, un site Web, Pour Paris*, est lancé ce jeudi matin. Objectif de ce think tank : «Remuer les élus de l'opposition pour sortir de la bataille d'ego, détaille Debré. Aujourd'hui, on a une fenêtre de tir pour récupérer la capitale : Delanoë s'en va après un long mandat, Hidalgo n'est pas connue et il y a une désillusion face à la gauche. Le problème, c'est que la droite n'a pas de programme.»

«Pas au service des primaires»


Ce site propose ainsi de faire remonter des informations depuis chaque arrondissement via des correspondants composés d'élus de droite, mais aussi de membres de la société civile. Au programme aussi, des contributions de politiques comme Pierre Gaboriau (UMP), adjoint au maire du 16e, ou Yves Pozzo di Borgo (UDI), sénateur de Paris, ainsi que dix ateliers sur les grandes problématiques de la capitale, dont les conclusions seront remises au candidat officiel de la droite en juin. «Le site ne sera pas au service des primaires, que je trouve d'ailleurs inorganisables en l'état actuel, précise Debré. Mais une fois la candidate, ou le candidat, désigné, Pour Paris se mettra à son service.» En revanche, cette initiative, estimée à 200 000 € par an, ne devrait pas impacter les comptes de campagne de l'UMP car elle doit être financée par des dons.