Effets d’annonce : Sarkozy pris en flag’

© 20 minutes

— 

« Speedy » Sarkozy porte bien son surnom. Le ministre de l’Intérieur aurait pris de l’avance en annonçant, mercredi, une hausse des effectifs de la nouvelle police régionale des transports. Dans un communiqué publié hier, le syndicat Alliance a en tout cas reproché ses effets d’annonce au premier flic de France. Ce dernier avait indiqué devant l’Assemblée nationale que le nombre d’agents affectés à la sécurité dans les transports franciliens était passé de 900 à 1 300. Il en avait également profité pour vanter une baisse de la délinquance sur le réseau depuis le début de l’année 2003. Pour Alliance, Nicolas Sarkozy a « été trompé par son administration ». Et d’expliquer : « Sur le terrain, aucune nouvelle brigade n’a été créée (...) en aucun cas les effectifs n’ont été augmentés. Seuls les appels d’offres ont été lancés et aucun collègue n’a été transféré à cette nouvelle police régionale. »