Sur la ligne D du RER, «beaucoup d'efforts ont été faits»

©2006 20 minutes

— 

«Je prends cette ligne tous les jours et je suis plutôt content », assure Marc. Un discours à l'encontre de tout le mal qu'on dit de la ligne D du RER, dont les « usagers révoltés » ont même leur site (www.sa -Dur.org). Certains voyageurs continuent de penser que « c'est une ligne poubelle », nombreux sont ceux qui se plaignent des « retards incessants ». « Il n'y a qu'une seule voie pour les lignes B et D, entre Châtelet et Gare-du-Nord », admet Phil, conducteur depuis quatorze ans, « et cela engendre souvent des retards ». Mais « beaucoup d'efforts ont été faits », ajoute-t-il. Cécile effectue quotidiennement le trajet Châtelet-Mennecy (Essonne) et se dit « globalement satisfaite », Didier estime que « la ligne B est pire, elle est toujours bondée ». Les rames à deux étages du RER D font l'unanimité. A écouter les usagers, une place assise aux heures d'affluence vaut de l'or. En fin de compte, « comme partout, il y a des problèmes lors des grèves ou d'événements particuliers », conclut Emilie.