Les avocats viennent aux exclus

© 20 minutes

— 

Un bus d’un genre nouveau stationnera à partir de demain dans les rues de Paris. A son bord, des avocats dispenseront des conseils juridiques gratuits. Baptisé « Barreau de Paris solidarité », le véhicule ira à la rencontre des plus démunis dans des quartiers défavorisés des 18e et 20e arrondissements. L’initiative, soutenue par le barreau de Paris et la mairie, et cofinancée par le ministère des Affaires sociales, « permettra à ceux qui ont besoin d’orientations juridiques d’obtenir des préconseils, explique le bâtonnier de Paris, Paul-Albert Iweins. Le bus, maison de la solidarité sur roulettes, est un produit d’appel ». Une fois informées, les personnes seront dirigées vers les permanences sociales d’accueil de la mairie ou celles des organisations caritatives. Là, des consultations sont également offertes. Jusqu’à présent, des permanences gratuites des avocats du barreau de Paris avaient lieu tous les jours au Palais de justice, plusieurs fois par semaine dans les mairies d’arrondissement, les Maisons de justice et du droit, ainsi qu’auprès d’associations. « Nous désignons tous les jours cent avocats pour tenir des permanences diverses, poursuit Me Iweins. Mais jusqu’ici, la démarche était toujours la même. Les gens venaient nous voir. A présent, les avocats vont dans la rue pour rencontrer les personnes en difficulté. » « Lorsqu’on est vraiment désocialisé, on n’a plus envie de savoir à quoi on a droit, ajoute Bertrand Delanoë. Le bus permettra d’aller vers les plus fragiles, là où ils sont. » Près de 200 avocats du barreau, qui ont reçu une formation particulière, se sont déjà portés volontaires pour participer à cette opération. En juin, elle sera étendue aux 17e et 13e.

tournée Le bus stationnera chaque mardi, de 17 h à 20 h, avenue de la Porte-de-Montmartre (18e) et le samedi, de 10 h à 13 h, square des Cardeurs (20e), puis, en juin, porte Pouchet (17e) et place du Dr Yersin (13e).