Vente surréaliste en vue

© 20 minutes

— 

Près de 500 tableaux, autant de précieux manuscrits... Estimé à 30 millions d’euros, le trésor accumulé par André Breton dans son appartement parisien est vendu aux enchères à l’hôtel des ventes Drouot-Richelieu, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 17 avril. Une vente qui devrait être émaillée, dès aujourd’hui, par des manifestations contre « la dispersion » de la collection, éclatée en quelque 4 100 lots. Un collectif d’artistes et d’intellectuels, constitué en Comité Breton, invite à un rassemblement devant Drouot, à 13 heures, pour protester contre « le sacrifice de la beauté surréaliste sur l’autel de la spéculation ». L’entreprise chargée de la vente affirme que la fille et la petite-fille de l’écrivain ont décidé de vendre cette collection, après « diverses démarches » restées « sans succès », pour « tenter de créer une fondation du surréalisme à Paris ».