L'Ile-de-France a l'accent du terroir

©2006 20 minutes

— 

Vergers, champs et prés, c'est aussi cela la banlieue de Paris. La quatrième édition de la Fête du patrimoine gourmand en Ile-de-France, ce week-end à Villarceaux (lire encadré) dans le cadre des Journées du patrimoine, sera l'occasion de redécouvrir les produits du terroir francilien. Et ils sont nombreux. Outre les céréales, qui représentent les deux tiers de la production régionale, plus de quarante espèces de légumes sont cultivées, notamment les salades, haricots verts et choux. Les fruits aussi poussent aux portes de la capitale, notamment les pommes, qui constituent 53 % du verger francilien. Grâce à la diversité de ses microclimats et de ses sols, l'Ile-de-France est la première productrice de persil, cresson et radis. Qui l'eût cru ? Surtout, la région a conservé ses spécialités. Les artichauts de Paris, asperges d'Argenteuil et autres cerises de Montmorency n'ont pas encore été grignotés par l'urbanisation. Et l'agriculture couvre toujours 50 % du territoire.

Mais les 7 600 agriculteurs de la région souffrent de la concurrence des fruits et légumes du monde entier qui débarquent chaque matin à Rungis. Pour que leurs produits se démarquent, certains cultivateurs n'hésitent pas à remettre au goût du jour les techniques ancestrales. C'est le cas de Bernard Guicheteau, qui s'est lancé il y a trois ans dans le marquage des pommes à Gressy (77). En personnalisant ses fruits – comme c'était la mode à la fin du xixe – à l'aide d'un pochoir « Bon anniversaire » ou encore à l'effigie de la tour Eiffel, ce producteur a relancé la pomme seine-et-marnaise. Et son chiffre d'affaires a augmenté de 10 %. Signe que la redécouverte du patrimoine historique francilien peut ouvrir des perspectives alléchantes.

Laure de Charette

Au domaine de Villarceaux (Val-d'Oise), les gourmands pourront rencontrer des artisans des métiers de bouche, tester le bar à jus de fruits et légumes franciliens géant, ou goûter le vinaigre aux coquelicots sauvages. Gratuit, de 11 h à 18 h. Rens. : 01 55 34 37 05.