Les salariés du Crillon affichent leur soulagement

Oihana Gabriel

— 

L'hôtel de Crillon doit fermer en mars.
L'hôtel de Crillon doit fermer en mars. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Encore beaucoup de questions, mais une heureuse nouvelle. Le tribunal de grande instance de Paris a annulé mardi après-midi le plan social de la direction de l'Hôtel Crillon, place de la Concorde (8e), qui devait fermer pour deux ans de travaux à partir du 31 mars. Le plan social n'est pas annulé sur le fond, mais le tribunal pointe le manque de discussion avec le comité d'entreprise. La justice a donc interdit à la société de « mettre en œuvre ce projet tant que le CE n'aura pas été régulièrement informé et consulté ». Et le tribunal a condamné la direction de l'hôtel cinq étoiles à verser 8 000 € de dommages et intérêts au CE.

Un nouveau plan plus précis


Les 300 salariés menacés par le plan social de l'établissement, qui appartient à une famille saoudienne, se félicitaient mardi d'une telle décision. Le Crillon souhaite effectuer de gros travaux, dont le coût est estimé à 80 millions d'euros, pour installer notamment une piscine et un spa en vue d'obtenir le récent label « palace ». « On ne fait pas des millions d'euros de travaux si le propriétaire n'en a pas les moyens, critique Laurent Giraudeau, délégué syndical CGT et secrétaire du CE. Notre propriétaire mettait comme condition au maintien de nos salaires une aide de l'Etat, ce qui est incongru de la part d'un richissime Saoudien. »

Les salariés n'ont pas encore d'information sur un éventuel report des travaux. « On enterre ce plan de sauvegarde de l'emploi et on essaie d'en faire un autre, résume Laurent Giraudeau. On espère que la direction précisera les conditions de ce plan, notamment sur la formation, le maintien des salaires ou les CDD, qui ont remplacé une quarantaine de CDI.» ■

■ Le Ritz aussi

Plusieurs grands hôtels parisiens envisagent des travaux assortis d'un plan social. En novembre, le TGI avait débouté la demande de la CGT de rejeter le plan de la direction de l'hôtel Ritz. Le syndicat a fait appel de cette décision.