Taxis: neuf CRS soupçonnés

©2006 20 minutes

— 

Neuf fonctionnaires de la CRS 7 devraient être entendus cette semaine au siège de l'inspection générale des services, dans le cadre de l'enquête sur de présumés rackets à l'encontre de taxis parisiens. Trois CRS auraient déjà reconnu les faits, selon un journal local qui a révélé cette information hier.

Pendant des mois, les CRS auraient interpellé des taxis, basés à Roissy, sur les autoroutes A1 et A3 pour des infractions imaginaires. Les policiers demandaient ensuite de l'argent pour ne pas dresser de PV. L'information a très vite circulé dans le milieu des taxis. Saisi de l'affaire, le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a ouvert une enquête préliminaire. Il aurait même tenté de réaliser un flagrant délit, qui n'a pu aboutir en raison de fuites.

A Roissy, cette affaire fait grand bruit, et les taxis envisagent une opération de blocage pour aujourd'hui.