Un gang de perce-murailles envoyé au trou

©2006 20 minutes

— 

C'était le coup de trop. Un gang de perce- murailles, qui a dévalisé une demi-douzaine de cafés parisiens depuis le début de l'année, s'est fait pincer, comme le révèle Le Journal du Dimanche d'hier. Ces malfrats avaient pour habitude de passer par des caves mitoyennes des établissements, de percer un mur puis d'emporter les produits entreposés dans la réserve. Leur plus gros larcin était estimé à 39 000 e. Mais le 30 août, alors qu'ils s'attaquaient au Rallye, un bar du 18e, un voisin avait perçu des bruits sourds et appelé la police. Trois Roumains de 22, 34 et 37 ans ont été interpellés en flagrant délit et incarcérés. Deux autres personnes ont ensuite été arrêtées.