Jack Lang à l'Institut du monde arabe ?

— 

La France propose la nomination de Jack Lang à la présidence de l'Institut du monde arabe (IMA), porté en 1987 sur les fonts baptismaux par François Mitterrand, mentor de l'ex-ministre PS de la Culture. Les autorités françaises «ont décidé de proposer à leurs partenaires de désigner Jack Lang à la présidence du Haut conseil de l'Institut et de le choisir pour exercer aussi la présidence de son conseil d'administration», a déclaré mardi le porte-parole du Quai d'Orsay, Philippe Lalliot. La décision sera prise le 25 janvier. Lang, 73 ans, n'a plus de mandat électif depuis sa défaite aux législatives de juin 2012 dans les Vosges. L'IMA, fruit d'un partenariat entre la France et 22 pays arabes, a été conçu pour faire connaître et rayonner la culture arabe, favoriser les échanges culturels entre la France et le monde arabe et resserrer les liens entre ce dernier et l'Europe. ■