Enquêteaprès l'expulsion d'une retraitée

— 

L'agence régionale de santé d'Ile-de-France a ouvert une enquête lundi après l'expulsion d'une femme de 94 ans de la maison de retraite privée où elle vivait depuis deux ans, a-t-on appris auprès du ministère des Affaires sociales. La femme, dont les impayés s'élevaient à 40 000 €, a été expulsée vendredi de sa résidence de Chaville (Hauts-de-Seine). «Cette décision d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes privé contrevient à la loi et à la simple humanité», a tweeté la ministre chargée des Personnes âgées, Michèle Delaunay. «Je présente mes excuses d'abord à cette résidente, je suis navré que l'on puisse faire la une dans ce genre de circonstances», a expliqué sur i Télé Richard Claverie, cofondateur et coprésident de la maison de retraite Villa Beausoleil. Cette dernière a voulu réintégrer samedi cette pensionnaire, mais sa famille a refusé, selon le ministère. L'enquête devrait permettre de déterminer l'historique de son expulsion et de comprendre si les procédures ont été respectées. ■