La Ville remet le nez dans le guidon

© 20 minutes

— 

Convaincre les Parisiens « de sortir leur vélo ». C’est l’objectif affiché par la Mairie de Paris, qui souhaite doubler le nombre de cyclistes dans la ville. « Et aller au-delà à terme. » Car Paris est en retard. Malgré quasiment 200 km d’itinéraires cyclables, seul 1 % des déplacements se font actuellement à bicyclette. Denis Baupin, adjoint de Bertrand Delanoë chargé des transports, a dévoilé hier son plan Vélo, qui vise à créer quelque 300 km de pistes cyclables supplémentaires d’ici à 2010. « Il était temps, estime Laurent Lopez, du Mouvement de défense de la bicyclette. Il faut relancer la dynamique enclenchée en 1996, avec la création des premières pistes cyclables. » Denis Baupin souhaite bâtir « un réseau cohérent d’infrastructures ». D’après lui, beaucoup des aménagements réalisés auparavant sont peu utilisés, car inadaptés. « Nous ne voulons pas faire du kilomètre. Il faut aussi traiter les points noirs, les places où il est très difficile de se déplacer en vélo. » Le plan propose également d’assurer l’interconnexion avec les communes limitrophes. La plupart des pistes aménagées devraient être séparées du reste de la chaussée par un rebord en béton. Par ailleurs, un marquage visuel devrait séparer les voies réservées aux vélos de celles réservées aux bus et aux taxis, dans les couloirs de bus. Avant la fin de l’année, une cinquantaine de « contresens cyclables » seront aménagés dans des rues mises en sens unique, principalement dans les quartiers verts.

les chiffres 197 km C’est la longueur totale du réseau cyclable à Paris, bois de Boulogne et de Vincennes compris. L’objectif pour 2010 est de 300 kilomètres supplémentaires. 1% des déplacements à Paris se font à vélo. 10 maisons Roue-libre, où l’ont peut louer, garer ou faire réparer son vélo doivent être implantées avant 2004 dans la capitale. 250 points de stationnement supplémentaires vont être aménagés à partir de septembre 2003 dans la ville.