L'Unef reste opposé à toute idée de sélection

©2006 20 minutes

— 

« Le but de l'université n'est pas d'être compétitive », estime l'Unef. Classement ou non, le principal syndicat étudiant de gauche reste âprement opposé à toute idée de sélection à l'entrée à l'université, car « prendre les meilleurs ferait perdre l'objectif de démocratisation de la faculté ». Cette dernière ne doit donc pas « favoriser la sélection sociale », comme les grandes écoles le font.

Mais l'Unef approuve l'idée d'un rapprochement entre les différentes facultés, et propose même à terme d'« unifier l'enseignement supérieur, afin que les facs absorbent les grandes écoles ». La cohérence géographique devra néanmoins tenir compte du « patrimoine immobilier historique » propre à Paris. Difficile, par exemple, d'obliger les sorbonnards à quitter leur site.

L. de C.

Le président de Paris-VI estime que son université « attire 5 à 6 % d'étudiants étrangers de plus que ses homologues », étant la mieux classée. Signe que la compétition existe bel et bien entre les différentes facs parisiennes.