La mobilisation continue pour Jeff, lycéen expulsé

©2006 20 minutes

— 

Jeff Babatundé a été expulsé, mais ses soutiens ne se démobilisent pas. Le syndicat lycéen FIDL et la petite amie du jeune Nigérian de 19 ans expulsé fin août, ont ainsi écrit une lettre au président de la République Jacques Chirac « pour qu'il permette à Jeff de revenir ».

Dans cette missive, Tristan Rouquier, président de la FIDL, et Stéphanie Gonon, petite amie de Jeff depuis un an, expliquent qu'« au lycée Dorian (11e), il y aura une chaise vide à la rentrée ». Ils ajoutent « Monsieur le président, il s'agit d'un lycéen et non d'un terroriste, il s'agit d'un jeune couple plein d'avenir et non d'une bande de malfaiteurs. Il ne suffit pas de célébrer la France black, blanc, beur à travers notre équipe de foot nationale, il faut aussi la construire au quotidien et cela ne pourra pas se faire si de jeunes lycéens parfaitement intégrés se voient expulsés. » En conclusion, ils demandent : « Aidez-nous à faire que la République métissée que nous chérissons devienne une réalité au quotidien. » Nicolas Sarkozy s'était personnellement déclaré favorable à l'expulsion de Jeff.