Jean Paul II a son nom inscrit sur le parvis

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Le parvis Notre-Dame baptisé « place Jean-Paul-II », c'est fait. Hier après-midi, la cérémonie en l'hommage du pape décédé le 2 avril 2005 a réuni quelque 3 000 personnes. Le maire Bertrand Delanoë a loué « la clairvoyance active, érigée tel un rempart contre toutes les dérives intégristes » du défunt pape. Il a notamment salué le « geste historique » de Jean Paul II, ayant exprimé « la repentance de l'Eglise sur ses propres silences devant la Shoah » et les « inlassables efforts à bâtir des ponts entre le christianisme et l'islam ».

Pourtant, vers midi, environ 200 personnes ont manifesté aux abords du parvis pour protester contre la nouvelle dénomination du lieu. Plusieurs élus du Conseil de Paris, dont les Verts Yves Contassot et Denis Baupin, ont ouvert la marche, marquant les dissonances sur ce sujet au sein même de la majorité municipale. « On ne peut pas avoir une place Jean-Paul-II tant que l'Eglise catholique n'a pas reconnu ses erreurs en ce qui concerne le sida », a déclaré Denis Baupin. Quelques personnes ont ensuite perturbé la cérémonie officielle.