Une décision qui inquiète la Seine-Saint-Denis

— 

La situation est inédite et peut avoir de grosses conséquences. Le tribunal administratif de Montreuil a condamné la Seine-Saint-Denis le 8 novembre pour avoir voulu suspendre l'aide d'hébergement en hôtel d'une famille de La Plaine-Saint-Denis, a révélé mercredi France Bleu. Cette famille ayant été accueillie en 2008 par la protection de l'enfance et non par le 115 alors qu'elle était à la rue, le financement de la chambre est revenu au département et non à l'Etat pour un coût de 2 000 € par mois en moyenne. Et quand la Seine-Saint-Denis a voulu suspendre cette aide au motif que l'enfant était âgé de plus de 3 ans, la famille, accompagnée par le DAL, a attaqué cette décision et obtenu qu'il n'y ait plus de limite d'âge. « On est assez inquiet, confie-t-on du côté du conseil général. Cela peut faire jurisprudence et on peut se retrouver à devoir financer de nombreuses familles alors que le département est déjà étranglé, et que le 115 ne répond plus. » La Seine-Saint-Denis réfléchit sérieusement à faire appel.J.C.