La maman repousse sa grève de la faim

— 

« Je veux juste retrouver une vie normale. » Sabine Bruto, une maman de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) dont les deux enfants sont retenus en Tunisie par leur père depuis plus de trois ans, a annoncé mercredi qu'elle repoussait sa grève de la faim. Elle avait pris cette décision extrême pour protester contre le statu quo dans son dossier, alors même que le père d'Adam, 9 ans, et Alexandre, 6 ans, a été condamné par la justice française à un an de prison ferme.
Sabine Bruto a été reçue mardi à l'Elysée. « François Hollande a appelé la ministre des Français de l'étranger, Hélène Conway, et l'a chargée personnellement du dossier. C'est une première en France », raconte-t-elle. La mère, qui affirme avoir « essayé toutes les procédures judiciaires possibles », reprend un peu espoir. Sans oser y croire trop fort. « Je les attends au tournant, promet-elle. Si dans deux semaines rien n'a bougé, je pourrais entamer ma grève de la faim. »H. C.