Les antipub devant le tribunal une nouvelle fois

— 

L'écran numérique attire aussi les foudres des Déboulonneurs, ce collectif qui lutte contre toutes les formes de publicité. Pour la première fois cet après-midi à 13 h 30, six prévenus passeront devant la 16e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris pour répondre du barbouillage d'écrans publicitaires numériques. Les faits remontent au 28 janvier 2011, date à laquelle ces six militants gribouillent sur plusieurs écrans numériques de la station de RER Auber des messages tels que « RATP vendue à la pub » ; « Libérons l'espace public de la pub » ; « Non à l'opacité technologique dans l'espace public ». Le collectif, qui en est à son 8e procès, dénonce le côté « intrusif et énergivore » de ces nouveaux panneaux, qui se multiplient dans les transports en commun franciliens. Les Déboulonneurs ont par ailleurs envoyé un courrier à Christiane Taubira, ministre de la Justice lui rappelant son soutien passé…O. G.