Noël : XXL ou « arbre mort », en kit ou en acier recyclé... Le tour de France des sapins

O TANNENBAUM Boules, guirlandes ou polémique, on peut tout accrocher sur un sapin de Noël

F.H. avec les éditions régionales de 20 Minutes
— 
Les sapins de Noël de Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Rennes, Nantes et Nice.
Les sapins de Noël de Montpellier, Strasbourg, Toulouse, Rennes, Nantes et Nice. — J. DIESNIS / MAXELE PRESSE - G. Varela / 20 MINUTES - H. Menal / 20 MINUTES - J. Gicquel / 20 Minutes - F. Brenon / 20 MINUTES - E. Martin / ANP / 20 Minutes
  • 20 Minutes vous propose un tour de France des grands (ou pas) sapins de Noël installés par les municipalités.
  • La volée de bois vert n’est pas loin avec le sapin de Noël. Certaines villes n’ont pas échappé à s’écharper sur sa présence ou non devant la mairie ou la place emblématique.
  • A Paris, on mise sur la lumière plutôt que sur les épines.

Féerique pour les uns, polémique pour les autres. Le sapin de Noël ne laisse pas indifférent les municipalités et leurs habitants. En 2020, Pierre Hurmic, tout juste élu maire de Bordeaux, avait annoncé sa volonté de ne pas orner sa ville d’un « arbre mort ». « Pour conserver la magie de Noël sans gaspiller l'argent public », l’édile écologiste a opté cette année pour  une œuvre en forme de cône de 11 mètres de haut, 5 mètres de diamètre dans sa base et pesant deux tonnes.

L'?uvre est composée de facettes en miroirs sans tain, de couleur émeraude.

Cette création d’Arnaud Lapierre va être installée sur la place de la mairie (inauguration le 11). La réalisation de l’artiste-designer est en acier recyclé, et propose des facettes de miroirs sans tain (à partir de verre recyclé) offrant des jeux de reflets. A voir si ce sapin de verre fera oublier aux Bordelais leur vert sapin.

A l’autre bout de la France, à Strasbourg, on se gargarise d’être la capitale de Noël. Difficile alors de ne pas avoir un majestueux conifère sur la place Kléber (30 mètres de haut). Son arrivée est un événement. Son illumination (7 km de guirlandes) également. « C’est le phare, la colonne vertébrale, le symbole, la lumière allumée. C’est le point central de Strasbourg, Capitale de Noël », s’enthousiasme Guillaume Libsig, adjoint de la maire EELV Jeanne Barseghian. Se passer d’un sapin ? « Ça n’a jamais été étudié, affirme l’équipe municipale. En Alsace, le sapin de Noël a une valeur, une importance. On a des textes, à la Bibliothèque humaniste, qui disent que cette tradition existe depuis cinq cents ans ».

Pas de polémique non plus à Montpellier, ni de texte vieux de 500 ans, mais un sapin haut de 14 mètres installé place de la Comédie. Issu du Morvan, première région productrice de sapins de Noël en France, l’arbre après les fêtes de fin d’année, sera transformé, pour créer des nichoirs pour les oiseaux. A Strasbourg, on y revient, le sapin de 2020 avait été recyclé en instruments de musique.

Nantes ne fait rien comme tout le monde

Rennes a également fait le choix d’un sapin du Morvan mais un tout petit peu plus grand : un épicéa de 14,5 mètres. Il est décoré cette année de 72 boules, 10 flocons, 10 étoiles et de guirlandes. Son arrivée a coïncidé au débarquement de quarante autres conifères dans les principales rues commerçantes de la ville.

On multiplie aussi les sapins à Nice où il n’y a pas « qu’un arbre emblématique. […] Depuis des années, il y a celui de la mairie et ceux devant les hôpitaux, de 9 mètres », indique la ville. Au total, on en compte 44 dans la commune. Et ces conifères venus de Haute Corrèze finiront débités en bois de chauffage, en compost ou en paillage. Un manège en sapin est aussi présent sur le marché de Noël.

C’est le cas également à Nantes, place Graslin, où, depuis quelques années, un manège en forme de sapin géant a fait son apparition. Ce conifère métallique et lumineux est l’arbre qui ne cache pas la forêt. En effet, il n’existe pas de tradition de grand sapin de Noël en centre-ville, sans explication particulière. La ville concocte toutefois un copieux programme de festivités de fin d’année.

Sapin en kit ou flashy

A Toulouse, on mise aussi sur la production morvandelle pour laisser des épines partout. Mais la Ville rose ose le sapin géant en kit ! Installé sur les nouvelles ramblas et culminant à 20 mètres de haut, le conifère XL est en fait d’une pyramide de 400 sapins plus petits, naturels. Cette démultiplication avait ému l'opposition écologiste en 2019, au moment de son arrivée. En 2021, pas de controverse pour l’instant. Assez excentré, il semble être entré dans les mœurs et, contrat oblige, il reviendra faire un dernier tour de piste en 2022.

Le sapin de Noël flashy des Galeries Lafayette, édition 2021.

A Paris, Ville Lumière, on mise plus sur les illuminations des Champs-Elysées notamment que sur le sapin. Et quand la municipalité installe des arbres, ce sont « deux forêts scintillantes sur le parvis de l’Hôtel de Ville et la place de la Bastille ». Comme on aime ce qui brille dans la capitale, touristes et Parisiens se pressent aux Galeries Lafayette pour admirer le sapin flashy du grand magasin qui a troqué boules et guirlandes pour des sucres d’orge, des poupées, un chien-robot ou un lapin bleu aux lunettes en forme de manette de console.