Toulouse: Envie d'un Noël écolo ? Vous pouvez vous procurer des sapins bio

SOCIETE Seule entreprise de l'Ariège à produire des sapins bio, France Sapin Bio innove cette année en proposant la livraison à domicile à vélo électrique à Toulouse...

Julie Rimbert

— 

Pierre livre des sapins bio en vélo électrique dans l'hypercentre de Toulouse.
Pierre livre des sapins bio en vélo électrique dans l'hypercentre de Toulouse. — J. Rimbert
  • L'entreprise ariégeoise France Sapin Bio propose aux Toulousains de livrer leurs sapins.
  • Elle se développe de plus en plus : l'an dernier, 15.000 sapins ont été écoulés.

Quatre ans après le début de la commercialisation de ses sapins bio, l’entreprise ariégeoise France Sapin Bio poursuit son développement dans ce marché de niche du Noël écolo. Après avoir augmenté l’an dernier son volume de vente de 163 % avec près de 15.000 sapins bio écoulés, l’entreprise basée à Montjoie-en-Couserans propose aux Toulousains la livraison de son arbre de Noël à vélo électrique.

Un sapin non traité

C’est Pierre, bonnet de Noël sur la tête et grand sourire aux lèvres, qui assure ce service inédit dans l’hypercentre de Toulouse depuis une quinzaine de jours. « J’ai fait une dizaine de livraisons cette semaine mais cela s’accélère vraiment la semaine prochaine, confie ce designer graphique. Je rencontre tous types de clients : des personnes âgées qui ne veulent pas porter leur sapin jusque chez eux mais aussi des jeunes, sensibles au développement durable. »

>> A lire aussi : Ariège: Et si vous coupiez vous-même votre sapin (bio) en montagne ?

Florian, commerçant ambulant d’une trentaine d’années, a été convaincu par ce produit écolo qui n’a subi aucun traitement phytosanitaire alors qu’un sapin classique en connait une dizaine par an. « D’habitude, on se contente d’un sapin en plastique avec ma copine mais je trouve qu’un sapin bio livré à vélo électrique, c’est vraiment pousser le Noël écolo jusqu’au bout. C'est un produit livré en circuit court et produit localement. »

Une filière structurée

Avec le débat sur le glyphosate, la culture du sapin bio a pris un autre sens. « Des petits producteurs s’intéressent à ce mode de culture, en cherchant des solutions alternatives aux pesticides, assure Michel Vuillier, le patron de France Sapin Bio. En Ariège, nous accompagnons d’ailleurs depuis cette année cinq agriculteurs dans cette culture, en tant que partenaire, avec le soutien de la chambre d’agriculture. »

Pour ceux qui ont l’âme d’un bûcheron et qui veulent passer du temps au vert, l’entreprise organise ce samedi une journée porte ouverte « viens couper ton sapin ». Elle propose également de nombreux produits dérivés de l’arbre de Noël comme du sirop de bourgeons de sapin et des bougies.