Portraits présidentiels pas si officiels

— 

Pompidou... sur fond de Mondrian.
Pompidou... sur fond de Mondrian. — A. SELVI / ANP / 20 MINUTES

A Nice, le salon des portraits du musée Masséna porte bien son nom. Sous le regard impassible d'un Napoléon Ier peint à la fin du XIXe siècle, les portraits des 23 chefs d'Etat français ont pris place sur des chevalets. Depuis quelques jours, le cossu lieu de culture niçois accueille « Présidents présidents », expo d'actualité pensée par Alain Trampoglieri, fondateur du concours de la Marianne d'or. Une galerie de clichés officiels... mais pas trop. « Ils ont été revisités, avec un fond retravaillé pour les rendre plus ludiques », explique Jean-Pierre Barbero, conservateur du musée. Felix Faure sur fond rose matelassé, Georges Pompidou évadé d'un fameux tableau de Mondrian... Objectif : rendre ces personnalités abordables au jeune public. Jusqu'au 19 mars, les élèves des écoles primaires niçoises vont ainsi arpenter le vieux parquet du musée pour s'y initier à la citoyenneté et devenir incollables sur les symboles de la République, de l'hymne national au suffrage universel... Une expo temporaire où les adultes aussi pourront s'instruire. En (re)découvrant par exemple Paul Deschanel, président en 1920... pendant 9 mois.A. S.