Le nouveau fief des jeunes pousses de la musique

Aurélie Selvi

— 

Le lieu permet de tourner son clip.
Le lieu permet de tourner son clip. — A. SELVI / ANP / 20 MINUTES

Une Joconde pop art, joueuse de synthé, qui fait de l'œil aux Beatles, à deux pas d'Hendrix... A Nice Ouest, la déco du vaste sous-sol du centre d'animation et de loisirs Impératrice Eugénie donne le la. Bienvenue à Boulega'zic, nouvel espace municipal dédié aux 13-18 ans créatifs. Ici, les musiciens en herbe peuvent finaliser leur projet de A à Z. « Ils rentrent avec une envie et ressortent avec un disque », explique Cédric Guillot, directeur du centre. Entre ces deux étapes, une multitude de possibilités offertes par le lieu : des salles de repet' aux studios d'enregistrement, en passant par un espace informatique pour finaliser son plan promo (flyers, affiches...) et un plateau vidéo pour tourner son propre clip.

« De la harpiste au rappeur »
Originale, l'idée poussait depuis deux ans dans la tête de Lauriano Azinheirinha, adjoint au maire de Nice (Nouveau centre) en charge de l'éducation et de la jeunesse. « Pour un petit groupe, un ado qui fait un peu de gratte, il n'y avait pas de lieu de ce type, pas cher et 100 % dédié aux jeunes, note-t-il. Le concept, c'est aussi fédérer autour de la musique, faire se croiser la harpiste et le rappeur », lance l'élu.
A petit prix (lire encadré), l'espace propose des ateliers, animés par des professionnels : écriture, composition, mixage, éclairage... Boulega'zic, c'est aussi la Cava zic, une salle de concerts de 80 places en entrée libre où les petits nouveaux peuvent s'essayer à la scène. Un tremplin qui révèlera peut être les sensations de demain...

Pratique

Boulega'zic est ouvert sur inscription les mercredis (14 h- 19 h), les samedis (10 h-19 h) et propose des stages pendant les vacances scolaires. Les ateliers coûtent entre 1,50 € et 11 €, selon le coefficient familial fixé par la CAF. Tél. : 04 93 97 70 40.