Une « Oasis » pour ados à la dérive

Aurélie Selvi

— 

L'Oasis, qui doit son nom à ses palmiers, propose des séjours de 3 mois renouvelables une fois.
L'Oasis, qui doit son nom à ses palmiers, propose des séjours de 3 mois renouvelables une fois. — A. SELVI / ANP / 20 MINUTES

«Une étape de repos et de ressource. » A Cannes La Bocca, « l'Oasis » porte bien son nom. Inauguré hier, ce foyer, à l'architecture moderne et épurée, accueille des adolescents en grande difficulté. « C'est une sorte de convalescence. La plupart d'entre eux sont en rupture avec la société, ils sortent de l'hôpital et ne sont pas prêts à regagner leur famille », explique Serge Azéma, directeur du lieu.
érée par l'association Le rayon de soleil*, tout comme le foyer d'aide sociale à l'enfance Montbrillant auquel elle est accolée, l'Oasis accueille des ados âgés de 13 à 18 ans. Des jeunes qui peuvent bénéficier d'un séjour de trois mois, renouvelable une fois.

« Méthode douce »
En novembre dernier, les premiers occupants ont pris leurs quartiers dans ces 1 500 m2 de locaux. Quatorze jeunes, répartis en deux groupes. Nina et Mathieu font partie de celui des « plus de 17 ans inscrits dans un projet d'autonomie ». La vie en foyer, ces deux Cannois la connaissent depuis longtemps. Tous deux ont perdu leurs parents, tous deux veulent aller de l'avant et « s'insérer dans la vie active ». Le credo de Mathieu, déjà en apprentissage au Martinez : « passer une mention pour devenir pâtissier-chocolatier ». Son bac en poche, Nina cherche un emploi dans l'accueil. L'Oasis leur servira de tremplin. Mais ils y font aussi office de parrains pour le second groupe d'ados, sept jeunes en souffrance psychique, déscolarisés. Encadré par 12 personnes (éducateurs, psy, infirmiers...), leur séjour sera jalonné d'activités (cuisine, art thérapie, sport...). « Des ateliers destinés à les valoriser, les relaxer. Ici, on utilise la méthode douce », conclut le directeur.

Financement

Chargé de la protection de l'enfance, le conseil général finance les frais de fonctionnement de l'Oasis. Il investira 1,5 million d'euros en 2012.