Les plus et les moins du bilan 2011 de la délinquance

— 

Un jour après l'annonce des chiffres nationaux par le ministre de l'intérieur, la préfecture des Alpes-Maritimes dressait hier le bilan 2011 de la délinquance dans le département. 20 Minutes fait le point sur les plus et les moins.
Ça baisse. La délinquance de proximité chute de 7,88%, contre 4% au plan national. Parmi les faits qui entrent dans cette catégorie, on note la diminution des atteintes à l'intégrité physique (-4,20%) et des violences crapuleuses, c'est-à-dire avec intention de vol (-17%). Les vols à main armée baissent de 25%, avec notamment 5 braquages de bijouterie en 2011 contre 12 en 2010.
Ça grimpe. La délinquance générale (tous faits confondus) est en légère hausse (+ 0,75%). En 2011, 87 000 faits ont été recensés, un chiffre qui s'explique par le sommet du G20 et la vague d'immigration tunisienne. Les interpellations d'étrangers en situation irrégulière sont passées de 4 949 en 2010 à 7 561 en 2011, dont 60% de Tunisiens. En zone gendarmerie, les cambriolages sont en hausse (+ 8,2%), la Trinité, Saint-André, Drap et Roquefort-les-Pins en tête. Les violences intra-familiales sont aussi un point noir (+ 3,11%).A. S.