Ansaldo Breda de nouveau en sursis

— 

Mauvaise nouvelle pour les 125 employés d'Ansaldobreda. Hier, la Cour d'appel d'Aix-en-Provence a fixé au 8 mars le rendu de son délibéré pour trancher l'affaire qui oppose la société de Cannes la Bocca à la RATP. Un délai qui a largement déçu les salariés bocassiens. « On espérait obtenir le jugement début février », soupire Pierre Leclerc, délégué CFTC du personnel. « L'actionnaire, Ansaldobreda Italie, ne nous assure les salaires que jusqu'à fin janvier... », explique-t-il, avant de poursuivre : « et sans garantie financière, il y a de grandes chances que l'administrateur judiciaire mettent la société en liquidation bien avant le 8 mars ! »
Ansaldobreda, spécialisée dans la réfection de matériel roulant, tente depuis plusieurs mois d'obtenir de la RATP l'exécution d'un contrat de réfection que la régie lui avait confié, concernant les lignes de métro parisien 7, 8 et 13... et qui s'est finalement limité à cette seule dernière. Un problème pour l'entreprise qui n'a pas d'autre client.J.C.M.