« L'effet de foehn » souffle le redoux

— 

« Ce n'est arrivé que trois fois depuis 1945. » Hier, Météo France a relevé une température de 19°C sur la Riviera. Un redoux plutôt exceptionnel pour un 5 décembre. « Nous ne sommes qu'à un degré du record, atteint en 1988 », indique l'un de ses climatologues qui précise que « la température moyenne à cette période est fixée à 14,5°C ». En cause, « l'effet de foehn », explique Météo France. « Le vent fort venant de l'Ouest est soulevé par le massif de l'Estérel, puis redescend sur la Côte d'Azur délesté de son humidité », détaille un expert de l'établissement public. Et il a soufflé fort, hier : jusqu'à 100km/h enregistré au plateau de Caussols. Le tout combiné à « des flux de Sud qui nous apportent de la chaleur » depuis plusieurs jours. Cet été indien à rallonge va cependant faire long feu : les températures devraient dans les jours à venir se rapprocher des normales saisonnières, « avec 8°C à 9°C le matin », annonce un prévisionniste. En altitude, la majorité des stations de ski « devrait pouvoir enfin utiliser ses enneigeurs », conclut-il.J.C.M.