Plus de 22 000 repas sont servis chaque jour dans les cantines niçoises.
Plus de 22 000 repas sont servis chaque jour dans les cantines niçoises. — A. SELVI / ARCHIVES ANP / 20 MINUTES

Nice

L'obésité des petits niçois surveillée

Santé Le Conseil scientifique de la nutrition veut ajouter un dépistage pour les élèves de CE2

«A Nice, 13 % des élèves de CM2 sont obèses ou en surpoids ». C'est le constat dressé hier par le professeur Stéphane Schneider. Depuis la rentrée, cet enseignant-chercheur, médecin au CHU de Nice, préside le Conseil scientifique de la nutrition (CSN), mis en place par la ville. Objectif : surveiller l'alimentation des écoliers niçois et prévenir les troubles nutritionnels. « Au-delà de huit ans, il est plus difficile pour l'enfant de perdre son surpoids. D'où l'intérêt de le dépister le plus tôt possible », argue le professeur, qui présentait hier 21 recommandations à mettre en œuvre dans les écoles maternelles et primaires.

Un nouveau dépistage en CE2
Pour une prise en charge plus précoce, un dépistage de l'obésité sera ainsi ajouté en classe de CE2 dès la rentrée prochaine. « Nous allons nous tourner vers l'Inspection académique pour demander la mise à disposition d'infirmières supplémentaires », indique le président du CSN. D'ici à la fin de l'année scolaire, une campagne d'information à destination des parents d'enfants présentant un surpoids sera d'ores et déjà lancée. « Une grande partie des élèves concernés sont issus des Zones d'éducations prioritaires [ZEP] », précise le professeur Schneider. Nice reste cependant en deçà de la moyenne nationale, fixée à environ 17 % d'élèves de CM2 en surpoids ou obèses.