Les Hyphen Hyphen sur tous les fronts

Aurélie Selvi

— 

Le groupe travaille sur son deuxième EP depuis mi-octobre.
Le groupe travaille sur son deuxième EP depuis mi-octobre. — hyphen hyphen

On les avait quittés avant un été chargé. On les retrouve à l'aube d'un hiver encore plus prometteur. La vingtaine au compteur, les quatre Niçois d'Hyphen Hyphen enchaînent les dates et les projets à vitesse grand V. Il y a un mois, ils s'offraient un passage au Zenith de Paris, en première partie de Mademoiselle K... Du 16 au 18 décembre à Rome, le groupe et son inclassable mixe d'électro-disco-rock se payeront le luxe de représenter la France à la Biennale des jeunes créateurs d'Europe et de Méditerranée.

Objectif label
« Pouvoir partager des idées avec tous ces artistes [500, venus de 47 pays], c'est énorme ! lance Santa, la chanteuse. D'autant qu'on accorde beaucoup d'importance à l'esthétique et à la scénographie. » Née il y a deux ans et demi sur les bancs du lycée Masséna, il faut bien avouer que la toute jeune formation n'a plus grand-chose d'une novice. Identité visuelle, textes, musique, arrangements, ... Depuis un mois, le quatuor s'attèle de A à Z à la conception d'un nouvel EP (CD 5 titres), prévu pour début 2012, entre enregistrement au studio Phantom d'Antibes et session de travail dans leur local de répèt' niçois. « On y passe toutes nos journées, confie Santa. On veut vraiment proposer un truc différent, quelque chose de plus tribal, fait pour la scène. ça tombe bien parce qu'on vit un peu en tribu... Mais, ça va, on se supporte encore ! » Autoproduit, le successeur de Chewbacca, I'm Your Mother (écoulé à 3 000 exemplaires) servira surtout de carte de visite sur-mesure pour le groupe, bien décidé à trouver un label. Leur rêve : « Exploser, et pourquoi pas conquérir le monde ! » C'est tout le mal qu'on leur souhaite.

Ce week-end à Cannes et à Grasse

Pour applaudir Hyphen Hyphen, c'est samedi que ça se passe. Le groupe sera en show-case à 17 h à la Fnac de Cannes (entrée libre). Le soir, il investira la scène de l'espace culturel Altitude 500 à Grasse dès 20 h 30 (10 €).