Ces établissements qui ont changé de visage cet été

— 

« On a toujours peur que cela ne soit pas finit pas à temps... et finalement, tout est prêt pour la rentrée. » Jean-Pierre Robin a le sourire. Le collège niçois Giono, qu'il dirige, a fait peau neuve pendant l'été : ravalement de façade et nouvelles menuiseries aux fenêtres. « Avec les double-vitrages, avoir des enfants dans la cour et d'autres en classe ne posera plus de problème », explique le principal. Son établissement a bénéficié de l'un des 67 chantiers lancés dans les collèges par le conseil général depuis 2004. Neuf arrivent à terme cette année, comme la rénovation de la cuisine du collège Rolland Garros, à Nice. Après deux ans de travaux, la réhabilitation complète du collège Ségurane, aux portes de la vieille ville, est également achevée. D'autres chantiers se poursuivent cependant partout dans le département, et de nouveaux établissements sont même en cours de création à Antibes Juan-les-Pins et à Cannes, où Les Mûriers sont en reconstruction. Quant au collège Giono, il pourra prendre livraison d'une nouvelle salle de sport au printemps prochain, aménagée dans l'ancienne concession Peugeot de Saint-Roch.J.C.M.