L'eau du Var très surveillée

Aurélie Selvi

— 

Endiguer la pollution industrielle dans la plaine du Var. C'est le but du dispositif « Eaux Top », lancé hier à l'initiative, entre autres, de la commission locale de l'eau et des collectivités (NCA, conseil général). La cible : les 800 entreprises qui travaillent aux abords du fleuve, à Saint Laurent, Saint Jeannet ou dans la zone industrielle de Carros. « Par leurs activités, certaines d'entre elles sont amenées, au cours de leurs cycles de fabrication, à utiliser des produits chimiques, comme des solvants », constate René Garacci, président du club des entreprises de Carros-Le Broc. Des effluents qui peuvent atterrir dans l'eau, direction la station d'épuration de Saint-Laurent du Var... et impacter le bon fonctionnement de l'équipement, en pleine réhabilitation. « Un nouveau procédé d'épuration y est en cours d'installation [pour un coût de 25 millions d'euros]. Il utilisera d'ici l'été 2013 des membranes, très performantes mais aussi très sensibles à ces rejets industriels », explique Pierre-Guy Morani, président de la commission locale de l'eau nappe et basse vallée du Var.

Des pollueurs identifiés
Pour l'heure, un récent diagnostique a recensé 42 sociétés susceptibles d'émettre des rejets polluants. Le message est donc limpide : d'ici fin 2012, toutes devront faire un effort pour stopper ces pratiques. « En construisant par exemple des bassins de stockage ou des mini-stations d'épuration pour dépolluer leurs eaux avant de les envoyer vers Saint-Laurent », détaille Alain Abrigo, président de l'association du parc d'activités Laurentin. Pour les aider dans leurs démarches, le dispositif « Eaux Top » leur apporte un soutient financier (voir encadré). Elles devront aussi veiller à ne pas polluer les nappes phréatiques de la plaine du Var, qui alimentent plus de 600 000 Azuréens en délivrant chaque année 50 millions de m3 d'eau.

aides financières

Dans le cadre du dispositif « Eaux Top », les entreprises qui doivent se mettre aux normes pour endiguer leurs rejets industriels peuvent bénéficier d'une aide financière de 30 à 70% de la part de l'Agence de l'eau. Plus d'infos au 04 96 11 36 26.