Les entreprises vont plus embaucher cette année

Jean Christophe Magnenet

— 

Une enquête réalisée fin 2010.
Une enquête réalisée fin 2010. — A. SELVI / ARCHIVES ANP / 20 MINUTES

Pôle emploi a fait les comptes. Cette année, le marché du travail devrait offrir plus de débouchés qu'en 2010. L'établissement public a en effet recensé 32 634 « projets de recrutement » dans les Alpes-Maritimes. « Un total en hausse significative, de 5,3% sur un an », souligne Boris Orcel, en charge du service statistiques de la direction azuréenne. Des projets qui devraient aboutir, puisque « l'année dernière, les recrutements effectifs ont au final dépassé nos prévisions ! », souligne le statisticien.

Pas assez d'animateurs sociaux
Alors, où trouver un boulot sur la Côte d'Azur ? Les compétences liées à la vente, au tourisme, à l'hôtellerie et la restauration ainsi qu'aux services constituent plus de la moitié des intentions d'embauche. Dans le bassin cannois, les employeurs semblent particulièrement en recherche d'agents d'entretien de locaux, mais aussi d'ingénieurs et de responsables informatiques, principalement sur la technopôle de Sophia Antipolis. Dans l'agglomération niçoise, ce sont les aides à domicile et aides ménagères qui font particulièrement défaut. Tout comme les professionnels de l'animation socioculturelle, qu'ils soient simples animateurs ou cadres dirigeants.
Paradoxalement, alors que les chômeurs à pointer au Pôle emploi azuréen ne manquent pas, 41% de ces projets de recrutements seront « difficiles » à réaliser, selon les employeurs interrogés, qui ont du mal à trouver des profils adéquats à leurs besoins.

Optimisme mesuré

Du côté des employeurs, la reprise économique n'est pas encore dans toutes les têtes. Les entreprises azuréennes interrogées par Pôle emploi ne sont pour l'instant que 26% à estimer que leur activité va progresser dans les 3 à 5 ans.