Des cerveaux assistés par ordinateur

J. C. magnenet

— 

Des signaux électriques sont émis par notre cerveau en fonction de l'activité du sujet.
Des signaux électriques sont émis par notre cerveau en fonction de l'activité du sujet. — INRIA / C. Lebedinsky

Parler sans ouvrir la bouche, de la science-fiction ? Plus vraiment. A Sophia Antipolis, des scientifiques travaillent sur cette application étonnante de leurs recherches. Une collaboration avec le CHU niçois est même envisagée pour développer cette nouvelle technologie. L'objectif : assister des personnes souffrant d'une paralysie complète et leur permettre de s'exprimer plus facilement. « Lorsqu'une personne regarde défiler une série de lettres et se concentre sur une seule, une onde électrique, et émise par son cerveau lorsque la bonne lettre apparaît », explique Maureen Clerc. Cette chercheuse de l'Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) travaille depuis trois ans sur « l'interface cerveau-ordinateur ».

Un atelier à Antibes
D'ici une dizaine d'année, ses travaux pourraient ainsi déboucher sur un dispositif permettant de formuler des phrases oralement via l'assistance d'un ordinateur. « Attention, prévient en revanche Maureen Clerc. Il ne s'agit nullement de lire dans les pensées, mais d'analyser des signaux électriques. » Le développement de cette nouvelle technologie dépendra beaucoup de l'intérêt de l'industrie des jeux vidéos, directement concernés par ces applications. En attendant, Maureen Clerc sera cet après-midi à la médiathèque d'Antibes pour animer un atelier dans la cadre de la semaine du cerveau.

Les méninges sans dessus-dessous

Economie, nutrition, addiction... Le cerveau sera mis dans tous ses états cette semaine au cours de multiples conférences et débats organisés par l'université Nice Sophia Antipolis et le CNRS à travers le département, de Valbonne au campus niçois de Saint-Jean d'Angély. Tout le programme sur www.cote-azur.cnrs.fr