Les militants devant la basilique niçoise.
Les militants devant la basilique niçoise. — J. C. MAGNENET / ANP / 20 MINUTES

Nice

Inauguration mouvementée pour la basilique Notre-Dame

Ambiance tendue, hier matin, sur le parvis de Notre-Dame de l'Assomption. L'inauguration officielle de la basilique niçoise s'est soldée par deux interpellations et une mini-manifestation. C'est le représentant local de l'associa...

Ambiance tendue, hier matin, sur le parvis de Notre-Dame de l'Assomption. L'inauguration officielle de la basilique niçoise s'est soldée par deux interpellations et une mini-manifestation. C'est le représentant local de l'association Les enfants de Don Quichotte qui a tout d'abord tenté de transmettre au maire UMP de Nice, Christian Estrosi, un communiqué déplorant l'expulsion d'une centaine de demandeurs d'asile du squat de l'avenue Clemenceau, la semaine dernière. A l'issue de la mêlée, l'associatif est finalement interpellé et placé en garde à vue pour rebellion. Un enfant dans les bras, une jeune Tchétchène, expulsée du squat, a tenté d'empêcher son départ pour le commissariat. « Elle a arraché un essuie-glace de la voiture, raconte un représentant des force de l'ordre. Nous l'avons interpellée pour destruction de matériel administratif ».

Six mois de travaux
Banderoles et mégaphone en main, quelques dizaines de membres du collectif de soutien à ces demandeurs d'asile se sont ensuite rassemblé devant la basilique Notre-Dame.
Ce monument, achevé en 1879, a de son côté retrouvé son lustre originel ,à l'issue de plus de six mois de travaux. Façades, toitures et vitraux ont été rénovés. Un chantier de 1,7 million d'euros, financé par la ville de Nice.J.C.M.