L'Agence nationale pour la rénovation urbaine investit 28 millions d'euros dans ce projet.
L'Agence nationale pour la rénovation urbaine investit 28 millions d'euros dans ce projet. — A. SELVI / ANP / 20 MINUTES

Nice

Les Moulins, entre espoir et résignation

Urbanisme Les habitants de la cité sensible de Nice Ouest attendent beaucoup de la rénovation

« Votre quartier change. » L'affiche trône fièrement sur la façade du bâtiment 7 de la cité des Moulins. Et pour cause : dès ce matin commencera la destruction de l'immeuble désaffecté. Un coup de pioche point de départ d'un plan de rénovation urbaine à 210 millions d'euros, lancé par Nice Côte d'Azur. Objectif : désenclaver ce quartier sensible, construit dans les années 1960, où vivent aujourd'hui plus de 12 000 personnes.

« Régler le chômage des jeunes »
« Un peu de nouveauté, ça fait du bien. Aérer l'espace, c'est une bonne idée », juge Saïda. Résidente des Moulins depuis trente ans, cette maman a tout de même du mal à croire au changement radical. « Le problème ici, c'est le respect. Je ne sais pas si la rénovation empêchera les incendies quotidiens de containers à poubelles », glisse-t-elle.
« Tout ça ne va certainement pas changer les comportements. Il faut des gardes, une présence la nuit, sans quoi on va juste déplacer le problème », s'inquiète un passant plus pessimiste. Assis sur un banc de la place des Amaryllis, journal à la main, Arfi, lui, est plutôt confiant. « Un quartier plus propre, plus joli... Bien sûr que je suis pour ! C'est la preuve que les choses commencent à bouger. Mais il faudrait aussi aider les jeunes à trouver du travail, pour ne pas qu'ils traînent dans la rue », lance le cinquantenaire. Aux Moulins, le taux de chômage frise en effet les 27 %.
La revitalisation économique et commerciale, c'est justement l'un des volets de ce plan de rénovation, qui prévoit la création de locaux pour accueillir des entreprises et une réorganisation des enseignes existantes. « On nous a dit que notre bail prenait fin le 31 décembre. Mais on ne sait même pas où et quand on déménage. Il ne faut pas faire les choses à la va-vite », déplore l'employée d'une boucherie du quartier.

Deux ans de chantier en perspective

Prévue dans un premier temps pour juin 2010, la démolition du bâtiment 7 débute aujourd'hui et devrait s'achever le 23 décembre. Dès janvier, il en sera de même pour le bâtiment 3 puis pour sept autres immeubles. Au total, 547 logements seront démolis sur deux ans pour créer un axe traversant Est-Ouest, entre le boulevard Paul Montel et la route de Grenoble.