Trois listes à l'assaut de la CCI azuréenne

— 

Le palais Carabacel aura bientôt un nouveau patron. A partir d'aujourd'hui et jusqu'au 8 décembre, 54 600 chefs d'entreprise et commerçants azuréens sont appelés à voter pour élire 59 de leurs homologues, chargés de siéger à la chambre de commerce et d'industrie Nice Côte d'Azur. Par courrier ou en ligne*, ils devront choisir entre trois listes issues de l'union des entreprises de proximité, de la coordination nationale des indépendants et de l'union pour l'entreprise 06. Cette structure au budget conséquent reste financée en partie et indirectement par l'ancienne taxe professionnelle payée par les entreprises, devenue la nouvelle contribution économique territoriale. « Une CCI est un organisme publique d'État qui a la charge de défendre et surtout de conseiller les entrepreneurs, rappelle Michel Chevillon. Et seul le président est indemnisé », souligne ce membre élu, qui a choisi de ne pas se représenter cette année.J.C.M.