Travaux forcés au centre administratif

— 

Un millier de fonctionnaires du centre administratif départemental des Alpes-Maritimes (Cadam) va devoir déménager. En cause : le lancement de travaux de confortements importants sur une demi-douzaine de bâtiments de ce pôle, situé à l'entrée de la plaine du Var. Deux études commandées par la Conseil général et la préfecture ont en effet démontré une évolution anormale de la structure de ces immeubles appelés « bulles », faisant apparemment peser de réels risques sur leur stabilité.
Ces travaux doivent être réalisés de manière urgente, même s'il « n'y a aucun danger imminent pour les utilisateurs actuels de ces locaux », affirme le président du Conseil général, Eric Ciotti. Le redéploiement des services concernés devrait être effectué dans d'autres sites à proximité du Cadam, d'ici au mois de janvier prochain. Débutera alors un long chantier, qui devrait durer au moins 18 à 24 mois.J.C.M.