Grève et trafic perturbé demain sur la Côte

Aurélie Selvi

— 

A Nice, les tramways ne circuleront pas demain après-midi, entre 13h30 et 17h.
A Nice, les tramways ne circuleront pas demain après-midi, entre 13h30 et 17h. — J. C. MAGNENET / ANP / 20 MINUTES

Votée hier par le Sénat, la réforme des retraites continuera à mobiliser demain dans les Alpes Maritimes. Le point sur les perturbations de trafic causées par cette nouvelle journée de grève.

Les trains. Suspendue depuis hier dans le département, la grève des employés de la SNCF est reconduite demain. « Les cheminots prendront part massivement au cortège [environ 80 % de grévistes] », assure Cyrille Poggi, représentant des conducteurs azuréens (CGT), qui prévoit « très peu de trains en circulation ». De son côté, la direction de la SNCF devrait communiquer ses prévisions cet après-midi, à consulter en ligne sur le site www.ter-sncf.com/Regions/Paca. A noter qu'aujourd'hui, 7 TER sur 10 devraient circuler.

Les bus. Les dessertes du réseau Lignes d'azur seront quasiment toutes interrompues de 13h30 à 17h. Circulation détaillée sur www.lignedazur.com. A Cannes, Bus Azur prévoit « de très fortes perturbations de 10h à 16h ». Les précisions seront données le jour-même sur le site www.busazur.com. Aucune incidence en revanche sur le réseau d'Antibes-Sophia Antipolis Envibus, dont les employés ne devraient pas suivre l'appel à la grève.

Le tramway. A Nice, les trams ne circuleront pas de 13h30 à 17h.
Les routes. Avis aux automobilistes. Mieux vaudra éviter l'Est de Nice demain après-midi. Dès 14h, le cortège de la manifestation se réunira à la Tête carrée, place Jean Moulin, face au palais Acropolis. Il empruntera ensuite la rue Barla, la place Max Barrel, le boulevard de Riquier puis rejoindra le quai Gallieni par le boulevard Pierre Sola.
Les avions. « Aucun blocage de l'aéroport n'est prévu à Nice », assure Jean-Michel Hervo, président départemental de la CFDT. Suspense en revanche du côté des compagnies aériennes qui ne devraient communiquer sur l'ampleur des perturbations de trafic que cet après-midi ou demain matin.

Les jeunes mobilisés

Les vacances auront-elles raison de la présence des jeunes dans le cortège demain ? « Il y aura moins de lycéens mais les étudiants devraient plus se mobiliser », prévoit Fabien Carles, étudiant à Nice et membre du Collectif jeunes 06. Depuis lundi, les représentants des lycéens et des étudiants azuréens mènent des actions symboliques dans le centre niçois. Hier, ils étaient une quinzaine à informer les passants face à la BNP Jean Médecin, avec pour message « de l'argent pour les banques, pas pour nos retraites ».